Articles for the Month of août 2016

Bohemian Rhapsody, de Colors by Llarowe (DéFIL #7)

Bonjour à toutes et à tous !

Contrairement aux grandes blogueuses qui profitent de leurs vacances pour garder les ongles nus vu le nombre de swatches qu’elles font à l’année, moi, je profite des vacances pour swatcher et nailarter vu que je n’ai plus le temps le reste de l’année. Sauf qu’en 2016, point de congés d’été ! Eh oui… C’est dur… Voir tout le monde partir, se reposer, profiter, poster leurs magnifiques photos de détente et de découvertes sur Facebook et Instagram, et rester, moi, derrière mon ordinateur au bureau, c’est vraiment pénible.

Surtout que je suis overbookée. Et que mes mains ne ressemblent plus à rien. Elles sont sèches, avec des endroits où la peau restent blanches, malgré les gommages, malgré les crèmes. Mes cuticules pèlent malgré les huiles. Et puis, en juillet, j’ai eu mal à la pulpe sous les ongles, comme lorsque l’on pose un durcisseur au formaldéhyde, alors que je les avais nettoyés dans la journée, donc qu’ils étaient nus. Une sensation de brûlure, et le lendemain, à nouveau de profondes stries de sécheresses sur plusieurs plaques, des dédoublements du bord libre, phénomène constaté surtout sur la main droite. Je ne sais toujours pas de quoi c’est venu, mais le résultats est là : il a fallu couper à nouveau, alors qu’avec ma cure levure de bière / huile de ricin, puis presque un mois de « Hair Skin Nails » de It Works !, ils avaient bien poussé et semblaient fortifiés. Snif. Ils sont donc toujours courts, car la plaque n’a pas encore assez poussé pour être redevenue saine, et partent vite en pattes de canard : je déteste cette forme « difforme ».

C’est pour cela que je poste à peine aujourd’hui mon article pour le DéFIL #7 de juillet, qui était intutilé : « Celui que j’ai acheté à cause de son nom ». Je vous avoue aussi que si j’ai mis du temps, c’est que le thème ne m’inspirait pas du tout. Je n’achète jamais mes vernis pour leurs noms : pour leurs couleurs, pour leurs rendus en swatch, oui, mais leurs noms… Alors j’ai cherché, j’ai cherché, et j’ai fini par me dire : « Hey ! Tu viens juste de le faire ! »

Effectivement. La box « Paint the Rainbow » de la boutique Rainbow Connection UK du mois de juin 2016 avait pour thème « Queen » et proposait quatre vernis exclusifs créés par des makers indies, dont Colors by Llarowe. Leah Ann a associé le thème au groupe de musique, et non pas à la fonction, et a donc édité un vernis portant le nom d’une de leurs plus belles chansons : « Bohemian Rhapsody ». Pour vous rafraîchir la mémoire, cliquez ici. Je n’ai pas acheté la box complète, que vous pouvez toujours trouver actuellement à £ 36 (soit environ 42 €) hors frais de port sur le site de la boutique anglaise, mais j’ai racheté ce petit à une copine qui avait pris la box mais n’avait pas eu de coup de coeur pour celui-ci.

Moi-même, la couleur ne me tentait pas trop… Un vert « sirop de menthe » holographique, avec un shimmer rose…

14089176_10154999757324918_5007177148914577095_n

Pas vraiment enthousiasmant, pas ma tasse de thé. Mais quand on est fan de Queen et que nos années lycées ont été bercées par Wayne’s World, on ne peut pas passer à côté d’un vernis ainsi nommé. Si vous ne connaissez pas ce moment d’anthologie, cliquez ici.

Voici donc celui que je n’aurais jamais acheté s’il ne portait pas ce nom, et qui finalement, s’avère plutôt plaisant à poser. Deux couches sans top coat sur mes photos.

2 3 4 5 6 7 8 9

DéFIL #7 relevé ! Alors, qu’en pensez-vous ? J’espère revenir très vite. Merci encore de votre fidélité malgré ces petites disparitions de mon côté.

13716008_10154903699724918_95949550935456815_n