Articles for the Month of mai 2016

Framboise, la couleur de l’amitié (DéFIL #5).

Bonsoir à toutes et à tous !

Près d’un mois de silence, mais j’ai été très occupée. Maridamour a été absent trois semaines, j’ai donc dû gérer seule le boulot et la petite. Et depuis son retour, les choses se sont accumulées, m’empêchant de consacrer un peu de temps au blog. En revanche, il a fallu que je fasse un gros tri dans mes vernis pour alimenter ma cagnotte (une dépense importante et urgente à faire), donc vous trouverez plus de 200 vernis supplémentaires sur le vide-grenier, du mainstream et beaucoup d’indies, allant de 1€ à 42 € (« Purple roses » d’Enchanted Polish, une rareté). Allez y faire un tour : peut-être que le cadeau de fête des mères idéal s’y cache ? 😉 Une petite attention pour les gros achats (à partir de 50€).

Revenons au sujet de cet article : malgré cette absence de temps, je ne voulais pas terminer ce mois de mai sans avoir relevé le DéFIL #5, qui s’intitule cette fois-ci : « Celui dont l’histoire est chère à mon coeur ». Et sur ce thème, ce sont deux vernis indies que je vais vous présenter. Etrangement, deux vernis de la même couleur : rose framboise.

Je commence par « Just look at the flowers » de Too Fancy Lacquer. Marque artisanale asiatique (Hong Kong), ses produits sont 5 free, non testés sur les animaux. Vous pouvez acheter leurs créations soit sur la boutique officielle, soit chez leurs stockists. En France, normalement, c’est la Pshiiit Boutique, mais actuellement, il n’y a aucun vernis de la marque en vente. Moi, j’avais flashé sur « Just look at the flowers » en regardant un swatch, mais il était « out of stock » partout. Et un jour, je le vois dans un vide-vernithèque. La suite, ma mésaventure, vous la connaissez. Pour celles qui auraient raté cette anecdote très désagréable, en cliquant ici, vous pourrez vous en informer. Je ne veux pas la reprendre dans cet article, car je veux insister sur la générosité dont j’ai alors fait l’objet. Mon histoire a touché. L’une m’a indiqué qu’elle avait ce vernis et qu’elle pouvait me le vendre même si ce n’était pas envisagé au départ, et une autre a alors proposé de le financer pour m’en faire cadeau. D’autres ont fait des recherches sur les groupes de vente Facebook et étaient prêtes à me l’acheter aussi. Et puis, Laura m’a envoyé un message pour m’indiquer qu’elle m’offrait le sien. Il est arrivé chez moi ainsi. Encore merci à elle : je ne l’oublierai jamais ! Et merci à ma buddy Belinda, qui, non informée de l’évolution de la situation, m’en a glissé un exemplaire dans mon dernier colis : non seulement j’ai enfin eu « Just look at the flowers », mais j’ai également un back up !

Pourquoi je voulais tant ce vernis ? Voici la réponse en images :

1

2 3 4 5 6 7

Cela aurait été vraiment frustrant de ne pas le compter dans ma vernithèque, et j’avais vraiment un gros chagrin de m’être fait avoir comme ça… Donc encore merci pour cette mobilisation de NPA !

En passant, j’ai vraiment la poisse, car je me suis dernièrement à nouveau fait avoir en beauté, avec un vernis mystery de Chaos & Crocodiles : celle qui s’était proposé pour l’acheter pour moi (je l’ai payée) lors de la mise en vente, car j’étais totalement indisponible ce jour-là, l’a finalement gardé pour elle d’une manière absolument malhonnête. Non seulement il y a la tristesse de ne pas avoir ce vernis alors qu’il devait être en route vers chez moi, mais il y a aussi la colère d’avoir été trompée et salie par de faux prétextes. Je ne pensais pas que cette fille puisse agir de la sorte, et quand je pense que c’est aussi une blogueuse… Enfin, là, pas de fin heureuse. Alors pour arrêter d’y penser, passons au deuxième vernis de ce thème de mai 2016 !

 

Il s’agit d’une beauté de Colors by Llarowe intitulée « The man in the red suit ». Une édition limitée. Je le cherchais, je l’avais raté lors d’une vente sur un groupe Facebook et je l’ai finalement trouvé sur Storenvy.

Là aussi, aventure malheureuse, que j’ai rapidement évoquée lors de ma revue shopping de mars 2016 (cliquez ici). En fait, je l’avais trouvé, à un prix abordable, donc j’ai sauté sur l’occasion. Je l’ai commandé avec « Turkey Coma », une autre beauté pas facile à trouver, de CBL. Livrés chez ma buddy, elle les a laissés emballés et les a placés dans ma box, donc n’a pas vu ce qui m’a créé une mauvaise surprise quand mon colis est arrivé et que j’ai ouvert le papier bulle : les deux bouteilles étaient décantées. C’est-à-dire à moitié vides. J’ai tiré la tronche, ai évoqué aux copines ce qui m’arrivait, et Alice m’a demandé le nom de la vendeuse. Quand elle a su, elle m’a fait remarquer que c’était une fille qui ne vendait que des vernis décantés, et qu’elle le mentionnait dans ses annonces. Alors je suis retournée voir sur son compte storenvy, et effectivement, si la photo mise est celle du vernis plein (c’est à ça que je me suis fiée), dans la description, il est bien indiqué que l’acheteuse ne recevra que 7 ml… Je n’avais pas lu, bien mal m’en a pris, car je déteste les bouteilles à moitié vides quand ce n’est pas moi qui les ai vidées ! Mais je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même.

Il y a quelques jours, Alice est venue à Dijon, et on a passé un après-midi ensemble. Elle m’a fait la surprise de me ramener un autre decant de « The man in the red suit », afin de compléter mon flacon ! Quand je vous dis que cette fille est une crème !!! Bref, après transvasement, me voilà avec une bouteille entière et je suis bien heureuse ! Pourquoi ? Parce que ce vernis est magnifique : voyez par vous-mêmes !

8 9 10 11 12 13 14 15 16

Terminons sur une note positive : DéFIL #5 relevé !  Pour aller voir ce qu’ont fait les copines, c’est par icilogo2

J’ai deux articles sur le feu : un test des stencils néejolie et la revue shopping avril-mai 2016. J’espère pouvoir revenir vite pour vous en parler.

13094282_1707857492786514_8894540568724384788_n