Articles for the Month of mars 2016

Daffodil, de The Nail Junkie (Les DéFILs n°3)

Bonsoir à toutes et à tous !

Vite, vite, je me dépêche, avant que mars ne referme ses portes, de publier cet article dans le cadre des DéFILs n°3, dont le thème était : « Celui qui fleure bon le printemps ».

12524285_1681642198741377_4038987281847176582_n

Dès que j’ai lu le challenge de ce mois-ci, j’ai su que c’était CE vernis que j’allais poser : Daffodil (Jonquille). Je l’avais acheté il y a quelques temps (bien deux ans, je pense) chez Mei Mei’s Signatures, et depuis, je ne l’avais jamais porté. Honte à moi ! Il faut dire que ce petit jaune pastel irisé n’est pas forcément dans les couleurs et effets que j’ai le plus mis récemment. Il était donc complètement déphasé sur mon étagère : moitié couleur en bas, moitié liquide transparent jaune en haut. Je me suis dit : « Ouille ! Il est peut-être foutu ? ». Que neni ! Un léger secouage et le revoilà mélangé comme au premier jour, toujours aussi fluide !

J’avais acheté le flacon de 15 ml 16 dollars singapouriens hors frais de port. Il est toujours disponible chez Mei Mei, mais vous pouvez aussi le trouver sur la boutique Etsy de la marque à 8 USD hors frais de port. La marque est américaine, indie (artisanale), 5 FREE et non testée sur les animaux. L’originalité de The Nail Junkie, c’est que le nom du vernis est en fait représenté par une image.

12347858_10154584810814918_3090294267433642310_n

A l’application : pinceau normal, texture fluide, pose aisée, deux couches pour une bonne couvrance et pour avoir la couleur du flacon, temps de séchage correct. Il capte bien la lumière. Au toucher, il est peu effet soie. J’ai mis du top coat pour les photos. Voici donc celui qui fleure bon le printemps, en images, malgré mes moignons.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Comme je venais juste de recevoir une planche de water decals de la part de ma Lapinette Patou, avec des motifs floraux, je me suis dit que ce serait l’occasion de printaniser un petit peu plus ce Daffodil. J’ai donc réalisé un nail art simple, hyper rapide, en posant des WD sur trois ongles de chaque main. Voici le résultat. Je l’ai porté jusqu’à aujourd’hui.

11 12 13 14

Voilà voilà ! J’aurai relevé le DéFILs #3 ! Pour voir ce que les copines ont fait, il suffit de cliquer ici 

Rendez-vous le mois prochain pour un autre challenge !

J’ai testé le tampon stamping transparent de chez Néejolie.fr

Bonjour, bonjour !

Cela fait un petit moment que je ne suis pas venue par ici : j’ai été très occupée, et j’en ai pour deux semaines encore plus hard au boulot… Vous risquez de ne pas me voir beaucoup avant fin mars. Vivement les vacances en mai !

Je vous ai indiqué dans ma dernière revue shopping que j’avais reçu mon nouveau colis à tester de chez néejolie.fr. Je n’avais pas été séduite par le tampon guimauve 4 cm à tête rouge (référence #21739 à 5,46 €, actuellement en solde, fourni avec un scrapper néejolie) : mon test avait été décevant. On m’a donc envoyé en compensation le tampon qui imite le Clear Jelly Stamper. Sympa, non ?

J’ai choisi le blanc, pour changer de l’original : référence #24059 , il est fourni avec une raclette. 4,55 € habituellement, mais vous l’avez à 2,99 € en ce moment. Il existe aussi en rose (référence #24130, mêmes prix) et en mauve (référence #24021, 4,18€ habituellement, en solde à 2,99€).

Alors, le vrai, je l’ai et je l’ai utilisé une fois pour le moment. J’en ai été plutôt satisfaite, mais la tête est assez rigide et paraît-il (nombreux témoignages et notice d’utilisation) très, très fragile. A 8$ le tampon et 6$ la tête de rechange, je voulais voir ce que valait les copies. C’était l’occasion !

Quand je l’ai reçu, j’ai tout de suite touché la tête, pour voir si la sensation huileuse que j’avais eue sur celle du tampon guimauve était aussi présente. Verdict : non. Et j’ai pu me rendre compte que la tête était beaucoup plus souple que celle de l’original. A regarder à travers le socle, effectivement, c’est transparent : on voit où on pose le tampon.

Je me suis donc amusée, samedi, à le tester sur mon tapis Messy Mansion, parce que mes ongles sont coupés à ras : la fatigue, le stress, le froid et le manque d’hydratation les ont dédoublés et rendus cassant. Bref, c’était une hécatombe, alors j’ai tout ratiboisé pour repartir sur une cure de Trind.

J’ai donc sorti un plaque MoYou Princess 9, mes vernis Konad et un vernis Essence argenté top pour le stamping. J’ai préparé quelques bases colorées (bleu, violet, burgundy, et deux roses foncés) sur le tapis, et hop ! j’ai stampé.

1

Pour la première utilisation, je ne l’ai pas lavé. Pas de coup de dissolvant non plus. Et le motif a été pris intégralement ! Avec tous les vernis Konad, et avec le vernis Essence : prise intégrale du motif, et transfert nickel ! Seul hic : ma base était trop foncée pour les vernis orange, rose, rouge et vert foncé, alors, j’ai stampé sur du blanc pour vérifier que le motif avait bien été transféré.

2 3 4 5

Donc, le tampon néejolie avec une plaque MoYou et des vernis Konad ou un vernis Essence épais : motif intégralement repris sur le tampon, et intégralement posé sur l’ongle (tapis), avec les détails du motif respecté.

J’ai ensuite continué avec des plaques Pueen de la collection Sumptuous Gallery (11,19 et 20) et des vernis ordinaires Barry M (collections foil et Chameleon), et des vernis spécialement faits pour le stamping de chez Nail Hoot et de chez Liquid Sky Lacquer (des holos).

Verdict : les Barry M foil et chameleon fonctionnent à merveille avec ce tampon. Le Liquid Sky Lacquer « holopaque » également et j’ai adoré regarder les reflets holo : c’est une tuerie !!! Le Nail Hoot doré peut convenir, en revanche, le Nail Hoot blanc s’est avéré trop liquide : il a bavé, et le Nail Hoot noir n’a pas du tout fonctionné ! J’en avais trop mis sur la plaque, donc j’ai raclé deux fois et là, stupeur, aucun transfert du motif ! Rien sur le tampon… Je me suis dit : « Crottouille ! ça y est, le tampon ne fonctionne plus ! ». J’ai recommencé, en ne raclant qu’une fois, et le motif a été très partiellement transféré. Sur mon essai, vous avez une partie du motif intégral, et un petit motif coeur pas parfaitement réussi. Le deuxième test n’a pas été plus convaincant : en fait, le vernis Nail Hoot noir sèche trop vite. Je suis donc contente de n’avoir pris que des minis pour tester. Concernant le Liquid Sky Lacquer « Black Magic », le transfert n’est pas parfait, mais surtout, il n’est pas vraiment noir quand on le pose, et je n’ai pas vu les reflets holo contrairement à l’argenté. J’ai hâte de tester les vernis stamping holo de chez Colors by Llarowe, qui sortent samedi !

67 8 9 10

Pour le plaisir, quelques variations de Holopaque de Liquid Sky Lacquer :

11

12

13

Donc, le tampon néejolie avec des plaques Pueen, c’est ok. S’agissant de la difficulté de transfert avec les vernis Nail Hoot blanc et noir, et le Liquid Sky Lacquer noir holo, après vérifications, cela vient du vernis, pas du tampon.

Pour les prochains tests, il semblerait que j’aie oublié de prendre la photo de groupe avec les vernis. Bon, j’ai testé uniquement des vernis spéciaux pour stamping : deux Mundo de Unas (rouge orangé et vert foncé) que j’ai réussi à acheter sur Llarowe & Co quand ils ont liquidé leur stock, « Blue Shimmer » de chez Joss acheté chez Ella Ann Cosmetics et deux de chez Néejolie (le 12 référence #22331 et le 15 référence #22335). Le tout avec une plaque de chez Sugar Bubbles : la n°13.

SB013-2T

Les Mundo de Unas ont très bien fonctionné : j’ai refait un essai ensuite avec une plaque Bundle Monster pour le vert foncé, et il a transféré les bambous nickels. Le problème avec ces vernis : ils puent ! Mon Dieu, comme ils vous arrachent le nez ! C’est une infection. Mais ils fonctionnent… Pour le Joss, idem, j’ai refait un essai avec la Plaque Bundle Monster, et ça a transféré nickel. Donc le souci du motif imparfait lors du premier essai provient peut-être plus de la gravure de la plaque. Le vernis néejolie marron en revanche n’a pas permis un motif parfait que ce soit avec la plaque Sugar Bubbles ou la plaque Bundle Monster. Cela vient dont du vernis, à mon avis.

14 15 16 17

Continuant mes tests, j’ai donc changé de plaque pour prendre, comme je l’ai indiqué, une magnifique Bundle Monster de la collection Polynesia Land of Aloha : la XL108. J’ai refait des essais avec les vernis qui n’avaient pas fonctionné avec la précédente plaque et j’ai rajouté des vernis Colour Alike spécial stamping (Mars et Scary Pumpkin) et LM Cosmetics. Je ne peux vous mettre aucun lien vers les vernis LM : la boutique a définitivement fermé, à mon grand regret. Les vernis Colour Alike ont fonctionné du tonnerre. Le LM Cosmetic a eu un peu plus de mal : le motif ne m’a pas satisfaite. Je l’ai donc testé une nouvelle fois sur un autre motif, et cela a très bien fonctionné. D’ailleurs, les trois autres LM ont très bien marché aussi : motif complet et transfert nickel.

18 19 20 21 22

J’ai testé les Kiko avec une autre plaque : une Pet’La Loomy Sunday. Le Kiko Mirror a très bien fonctionné. Ils sont réputés pour être parfaits en stamping et je confirme. En revanche, la collection n’existe plus, donc on ne les trouve que – rarement – en seconde main. J’ai testé le Kiko Magnétic. Je me suis dit que ces vernis étaient habituellement plutôt épais, du fait des particules électromagnétiques, donc que pour stamper, ce devait être le top. Mais en réalité, il n’a pas fonctionné : il était trop liquide. Le motif a bavé, il restait plein de vernis sur la plaque, mais également sur le tampon. Cela m’avait fait la même chose avec le blanc de chez Nail Hoot. J’ai fait un second essai avec un autre motif, et le résultat a été similaire : je vous ai fait une photo pour vous montrer. Elle permet de voir tout ça : le vernis sur la plaque Pet’La, le tampon avec ce qui reste dessus, mais aussi la place du motif sur la tête du tampon.

23 24

Prise d’une frénésie de stamping, je me suis précipitée sur mes vernis A England, dont j’avais prévu de faire le tri pour mettre une partie de ma collection en vide grenier. Je me suis dit que je ne conserverais que ceux qui me plaisaient posés sur mes ongles, et ceux qui fonctionnaient bien en stamping. Vous pourrez constater sur cette démonstration que le tampon prend bien le motif en entier et qu’on arrive bien à cibler à la pose, car j’ai pu m’entraîner à accoler les motifs sans les faire se chevaucher. J’ai utilisé une autre plaque Pet’La : Oorie, avec des motif Mandala.

25 26

Résultats : je n’ai pas stampé avec « She walks in beauty », « Heathcliff » et « Merlin » parce que les paillettes ne le permettent pas. « Order of the garter » et Sparks Divine » version 1 sont trop liquides. La collection « Gothic Beauties » n’a pas d’intérêt, car elle stampe noir et sans les reflets du flacon. Je n’ai pas encore testé les vernis holo : il y en avait trop, et ma puce a fini par me réclamer. Mais avec les autres, ça fonctionne du tonnerre !

Pour conclure sur ce tampon, en général : facilité d’utilisation grâce à la souplesse de la tête et facilité d’application grâce à la transparence. Mon test a donc été concluant ! Je suis séduite !

J’ai nettoyé la tête avec du dissolvant sans acétone entre chaque motif, et à la fin, avec du liquide vaisselle et de l’eau tiède. Elle est nickel pour le moment, malgré l’épreuve qu’elle a passée. Sachez que l’on peut commander uniquement des têtes chez Néejolie : à 3,06 € habituellement, référence #25152, elles sont à 1,99 € l’unité en ce moment. Si vous avez le Clear Jelly Stamper et que la tête s’est effritée, vous pouvez juste prendre une tête néejolie pour la remplacer sur votre socle !

L’envoi à l’international est toujours gratuit. Avec mon code LDX10, vous avez 10% sur le montant de votre commande (hors produits déjà soldés, donc si vous loupez les promos du moment, il pourra vous servir.

Petit édit s’agissant du give away des 3 ans du blog. Je suis très très occupée cette semaine et le serai encore la semaine prochaine. Le tirage au sort n’aura donc pas lieu demain, mais durant le week-end de Pâques. Vous pouvez donc toujours vous inscrire d’ici le vendredi 25 mars.

neejolie

No plain Jane, de China Glaze

Bonsoir !

Un petit article rédigé devant la télévision, pendant que Maridamour regarde un match de rugby et que ma Chouette s’est endormie à côté de nous. J’en profite donc pour vous écrire quelques mots sur un précieux de chez China Glaze qui prenait la poussière sur mon étagère : No Plain Jane. Il fait partie de la collection « Bohemian Luster Chrome ». Il s’agit d’un duochrome mauve/beige. Oui, l’association est étonnante, originale, et très réussie !

Je l’avais acheté à l’époque sur Atouts Charme, il y est toujours, à 6,99 €. Le flacon fait 14 ml. China Glaze est une marque « mainstream », 3 FREE, non testée sur les animaux,  et qui contient un durcisseur naturel pour les ongles : le kaolin.

L’application est très aisée : la texture est fluide, le pinceau normal, le temps de séchage correct. J’ai posé deux couches : pas de top coat sur les photos, il est brillant en lui-même. Côté tenue, je l’ai porté trois jours sans problème.

J’ai essayé de capter au mieux cet effet un peu miroir, lisse, avec le duochrome qui fonctionne vraiment ! La transition mauve / taupe se fait selon la lumière, de manière flagrante. J’espère que vous arriverez à vous en faire une idée.

1 2 3 4 5 6 7 8 10

N’est-il pas trop beau ? Il est temps qu’il trouve une autre maman. Il a rejoint mon vide-grenier. Je vous souhaite un bon week-end !