Articles for the Month of décembre 2015

Audrey, de Polished by KPT

Bonsoir à toutes et à tous !

Je trouve un tout petit moment, avant de passer à l’année prochaine, pour vous présenter un joli vernis de chez Polished by KpT répondant au doux nom d’Audrey. Il fait partie de la collection So socal. 12 USD (environ 11,31 € à l’heure où j’écris) les 15 ml.

Il s’agit là encore d’une marque indie (indépendante, artisanale, produite en quantité limitée), qui nous vient des USA. Elle est 5 FREE (c’est à dire qu’elle ne contient ni dibutyl phthalate, ni toluène, ni formaldéhyde, ni résine de formaldéhyde, ni camphre) et elle n’est pas testée sur les animaux.

Audrey est un rose prune, holographique, et c’est le premier de la marque que je pose sur mes ongles. J’adore leurs vernis, tellement originaux, et je viens d’agrandir ma collection. Vous risquez d’en voir quelques autres, si j’arrive à retrouver du temps pour moi. En fait, c’est un cercle vicieux : quand je n’ai pas de moments à moi, mes ongles sont corrects, et dès que je vais pouvoir trouver un instant pour swatcher, l’un ou l’autre se casse… J’en suis désespérée. Vraiment. Même mon mari a remarqué mon humeur morose ces derniers temps (qui est également due à d’autres choses pas très sympas vécues récemment).

Mais revenons à Audrey. Mes conclusions :

  • Pinceau fin
  • Texture fluide
  • Application aisée
  • J’ai posé deux couches pour une bonne couvrance
  • Deux couches pour obtenir la couleur du flacon
  • Pas de top coat sur les photos
  • Le holo est complètement fou !
  • Le temps de séchage est correct.
  • Tenue : érosion au bord libre au bout de deux jours.

J’ai eu beaucoup de mal à le photographier, car il était tellement holo sous la lumière que mes clichés ont été quasiment tous flous ! Voici les quelques portraits que j’ai réussi à tirer.

1 2 3 4 5 6 7 8 9

2016 devrait me permettre de prendre de meilleures photos : le Père Noël a ramené à Maridamour deux objectifs macro.

Que pensez-vous de ce vernis ? J’en ai offert un flacon à la nounou de ma Chouette, qui se prénomme Audrey. Elle en a été très contente. Il est encore disponible sur le site de la marque, qui livre désormais vers la France.

J’ai créé un groupe sur Facebook, dédié . « Vernies par KPT ». Si vous aussi, vous êtes fans de leurs vernis et souhaitez nous rejoindre, n’hésitez pas !

 

New_Logo_medium

Entwined, d’Enchanted Polish

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, je vous présente un swatch qui date… Mes ongles ont encore une forme arrondie sur les photographies ! Voyez le retard que j’ai pris dans mes publications ! D’un autre côté, n’ayant pas pu swatcher depuis octobre, il m’est bien utile d’avoir quelques articles en réserve. Cela s’épuise désormais, mais j’espère pouvoir poser du vernis sous peu ! Mes quatre ongles cassés ont un peu repoussé, et peut-être aurai-je enfin un peu de temps pour moi bientôt ?

C’est donc au surprenant Entwined, d’Enchanted Polish, que je fais la part belle aujourd’hui. Une collaboration avec la blogueuse Didoline. Un vernis duochromique violet / prune avec un shimmer bleuté, et des paillettes holographiques. Il a été disponible en pre-order sur la boutique officielle, puis a été restocké à plusieurs reprises sur la Pshiiit boutique. Vous avez donc une chance de l’obtenir lors d’un prochain restock.

Quand sa photo a été publiée sur Instagram, je suis tombée sous le charme. J’attendais une telle couleur depuis longtemps chez Chelsea. Quand il est arrivé et que je l’ai vu dans son flacon, j’ai été un peu déçue. Il ne me semblait pas aussi « Waouh ! » que ça finalement. Je l’ai posé un moment sur mon étagère, et quand j’ai préparé ma série de swatches pour l’automne, je me suis dit qu’il était temps que je le pose. Bien m’en a pris : Entwined est époustouflant ! Un vrai caméléon.

1 2

Alors, pour parler technique, avant de laisser place à une déferlante de photographies, voici mes conclusions :

  • Pinceau fin
  • Texture épaisse, comme beaucoup d’EP
  • Application un peu compliquée par la texture, mais on y arrive
  • J’ai posé deux couches pour une bonne couvrance.
  • Deux couches pour obtenir la couleur du flacon.
  • Pas de top coat sur la photo
  • Le duochrome et les paillettes holo sont bien présents : j’ai regardé mes ongles sous toutes les coutures !
  • Le temps de séchage est correct.
  • Tenue : érosion au bord libre au bout de trois jours.

Mais passons aux images ! Vous en avez pas mal : soleil, lumière intérieure, flash, sans flash… Je n’y ai pas été de mains mortes. J’ai même laissé certains clichés flous car ils permettaient de découvrir d’autres facettes de ce précieux.

3

4 6 7 8 9

19 18 17 15 14 13 12 11 10

Petit clin d’oeil : c’est en photographiant un travel bug (cf. geocaching.com) en adéquation avec le tramway de Dijon, que je me suis rendue compte qu’Entwined était assorti à notre tram ! Cf les deux ongles du haut 😉20Sur ce, je vous souhaite une bonne journée et j’espère venir vous revoir bientôt. J’ai de quoi vous faire un gros article « news » et un article « astuce de rangement ». Je tâcherai aussi, car cela me l’a été demandé, de vous faire un article « soin ». Et bien sûr, il faut que je me remette au vernis !

« Be my, be my, be my little buddy ! »

Bon week-end tout le monde !

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas posté sur le blog, et j’en suis très chagrinée. Mais ma nouvelle vie de « maman working girl » me laisse tellement peu de temps pour moi… La semaine, il y a le travail, et quand je rentre, je m’occupe d’Hailey, puis je m’effondre sur le lit. Et le week-end, pour que Maridamour puisse avancer dans les travaux de la maison, je m’occupe de la petite, et donc, pas le temps pour des swatches, pas le temps de vous écrire… Je n’ai pas posé de vernis depuis fin octobre ! Oui, vous avez bien lu : mes ongles sont nus depuis plus de 6 semaines. Ce que ça me manque ! Cet article a dû être écrit sur deux jours pour pouvoir le finaliser… A croire qu’il me faille tirer un trait sur ma vie de couple, sur mes loisirs… J’espère que ce n’est que passager !

Aujourd’hui, un petit billet différent, car dans l’ambiance actuelle, cela fait du bien de mettre en avant les bonnes choses de la vie. Je souhaite vous parler d’une personne que j’ai rencontrée le 18 août 2015. Il y a tout de même un lien avec les vernis, ne partez pas en courant ! :-)

Comme vous le savez, je suis tombée dans la marmite de vernis à ongles en 2013, quand ma copine Cilou, qui tenait un blog génial (Ongles chic, ongles choc), m’a fait découvrir les vernis Pupa Milano et le nail art. Quelques amies s’étaient réunies en cagnotte pour mes 30 ans, pour m’offrir un gros nécessaire pour débuter dans cette passion (cf les tout premiers articles de ce blog en mars 2013) et depuis, c’est devenue une drogue, une collectionnite aigüe, qui m’a laissée tranquille uniquement pendant 6 mois durant ma grossesse, avant de revenir de plus belle.

Je suis devenue accro aux marques indies (indépendantes, artisanales, produites en petite quantité), et ai passé des heures à chercher des vernis sur les différentes boutiques à travers le monde. Mais parfois, les éditions limitées ne sont plus disponibles qu’à la revente entre particuliers, et quand il s’agit d’Américaines ou Canadiennes, elles précisent souvent dans leurs annonces qu’elles n’envoient qu’aux Etats Unis. La phrase qui tue quand on a enfin mis la main sur la perle rare : « US only »… Cela peut aussi concerner des boutiques étrangères. Vous tombez sur LE vernis de vos rêves : couleur, finish parfaits etc… mais pas d’envoi vers la France ! Que de déceptions j’ai subies !

Mais cela est désormais révolu, car j’ai touché le graal, j’ai obtenu le fameux sésame qui ouvre les vannes à fond du barrage : une « buddy » !

Traduction : une « mule ». Le terme n’est pas joli, mais il équivaut à son acception en matière de stupéfiant : une passeuse.

Le principe : vous avez une personne dans un pays, qui accepte de recevoir pour vous, chez elle, les commandes des boutiques qui ne livrent pas vers la France, ou les achats en seconde main de filles qui n’envoient pas à l’international. Elle conserve ça de son côté jusqu’à ce que vous ayez regroupé un petit magot, et ensuite, dans un colis dont vous aurez réglé les frais de port, elle vous fait parvenir le tout.

L’avantage : vous accédez à ce qui vous était interdit avant, vous bénéficiez de frais de port réduits, vous n’avez pas de frais de douanes puisque votre buddy vous envoie ça en « gift », et c’est l’occasion de recevoir également des bonbons, des chocolats, des douceurs que vous ne trouvez pas chez vous. De votre côté, si vous ne pouvez pas être sa buddy parce qu’elle n’en a pas d’intérêt, vous la remerciez avec quelques petits colis de cadeaux de temps en temps. Deux inconvénient : c’est la mort de votre compte en banque, et il vous faut attendre un peu avant de recevoir vos précieux réunis en meute. Sinon, ce système est vraiment valable, surtout lorsque vous tombez sur quelqu’un de confiance.

Au-delà de cet échange de bons procédés, vous pouvez faire naître une très belle amitié.

C’est ce qui s’est passé pour moi lorsqu’Alice, la douce Alice, ma précieuse Alice, m’a proposé de rencontrer Belinda ! Je ne sais plus comment c’est venu dans la conversation, et à l’époque, Alice et moi ne nous connaissions pas beaucoup. Mais elle m’a spontanément proposé de me présenter à sa propre buddy, pour que je puisse bénéficier de ses services. Cette fille est d’une gentillesse ! De son côté, Belinda a immédiatement accepté de devenir ma « mule ».

Pour la remercier de ce geste, avant tout envoi de colis de sa part, je lui ai adressé un petit paquet avec quelques spécialités culinaires françaises, quelques vernis à ongle de ses couleurs préférées et quelques autres goodies. Histoire qu’elle sache que je lui étais d’ores et déjà reconnaissante pour ce qu’elle avait accepté de faire pour moi.

Entre temps, elle a reçu plusieurs commandes pour moi. La toute première a dû être la version 3 FREE du Duri Rejuvacote, que j’ai commandée sur Amazon.com à un prix défiant celui proposé sur Amazon.fr, et avec la gratuité des frais de port. Ensuite, je me suis ruée sur 4 des 5 Cirque Colors en exclusivité chez Nordstrom.com à l’époque (il y en a des nouveaux depuis). Impossible de les faire expédier vers la France, donc zou ! Vers Belinda !  J’ai aussi enfin pu faire une commande chez Polished by KpT ! J’en rêvais depuis des lustres, et encore plus depuis que Sakura nous faisait découvrir les dernières collections, mais les envois vers la France sont limités à l’achat des collections complètes. Bon, bien entendu, quand j’ai enfin pu faire mon choix, quelques uns de mes vernis rêvés n’étaient plus disponibles, mais j’ai pu acheter quelques beautés. J’ai aussi fait livrer chez Belinda les précieux choisis dans la collection Fall 2015 de Colors by Llarowe et dans celle d’ILNP, pour éviter les frais de port vers la France. J’ai aussi racheté un vernis à Belinda : un Chaos & Crocodiles de ma wishlist, et ai profité du départ imminent du paquet pour y faire envoyer le custom Miss Strange de Carpe Noctem Cosmetics.

Quand ce dernier loulou est arrivé chez ma buddy, il a été temps de voir ensemble quel type de friandises me ferait plaisir : chocolat et beurre de cacahuètes !!!! Elle a pesé le colis, je lui ai transféré l’argent via PayPal, et voilà que mon petit butin volait au-dessus de l’Atlantique en « priority mail » avec un numéro de suivi. Il a fallu une semaine pour qu’il me soit livré. Du rapide !

Il est arrivé fin octobre. J’ai cru que c’était Noël avant l’heure.Voici l’effeuillage en photos : Belinda avait pris un joli soin à l’emballage !

1 2

J’ai enfin pu découvrir tout mes bébés, qui ont pu être swatchés sur onglier et répertoriés dans ma vernithèque. Ce ne sont donc pas des nouveautés que je vous présente, puisque cela date un peu maintenant…

3 4 5 6 7 8 9

En plus des fameux Reese’s, ces chocolats fourrés de beurre de cacahuète dont la bouchée de ce paquet fait à elle seule 110 kcal (hum hum…), Belinda m’a fait découvrir des bonbons Starburst, des M&M’s « pumpkin spice latte » et des cookies trop fondants !10

Et j’ai trouvé un petit paquet en plus, dans ce colis, destiné à ma Chouette. Je peux vous dire que j’en ai été très émue. Je l’ai donc déballé pour elle, puisque à l’époque, elle n’avait que 3 mois et ne savait pas encore déchirer le papier.

11

C’est une mignonne peluche éléphant rose, avec un grelot à l’intérieur, que j’ai découvert et qui a tout de suite plu à la miss : la trompe est facile à mettre dans la bouche !12

Depuis, avec Belinda, on se parle tous les jours, notamment via la discussion de groupe sur Facebook qui a été créée pour regrouper toutes ses Frenchies. En fait, on ne peut pas vraiment l’aider, sauf pour les exclusivités EP chez Pshiiit et des produits cosmétiques disponibles chez nous mais pas aux USA. Nous lui avons offert Pandore, lors du dernier restock, et dernièrement, nous lui avons fait envoyer le calendrier de l’avent L’Occitane en Provence. Elle nous a fait des courses lors des soldes de bonbons après Halloween. J’en ai pour plus de $50 de gourmandises qui attendent de m’être envoyées. J’ai aussi fait d’autres jolies commandes de vernis, notamment d’indies, qui attendent un envol imminent vers la France. Dès que les derniers précieux seront rentrés (il y en a encore 9 dans la nature), mon deuxième colis, énorme, fera le chemin vers ma chaumière.

Belinda est devenue une amie. Alice également. Et j’ai pu rencontrer d’autres belles personnes par le biais de ce groupe de filles à qui Bel rend ce service. A papoter tous les jours, des liens se sont créés avec celles les plus présentes sur la discussion, et franchement, ces filles m’ont fait du bien : on trouve encore de la gentillesse, de la confiance, du partage, de l’abnégation et de la solidarité parmi les NPA ! Des filles sur la même longueurs d’ondes, malgré nos différences d’âge. Quand on entre dans ce monde, très souvent les mêmes noms apparaissent sur les groupes Facebook et sur Instagram. On se côtoie et on finit par toutes se connaître dans la communauté. Elle n’est pas enchantée. Ce n’est pas le monde des Bisounours ou des licornes, comme certaines peuvent encore espérer le croire ou le faire croire. Beaucoup de désillusions face à l’égoïsme, l’orgueil, l’opportunisme, le despotisme, l’agressivité et la bêtise de certaines… J’ai mon abri, mon asile, moi, maintenant, parmi les Frenchies de Bel. Merci Alice de m’y avoir fait entrer (je ne te le dirai jamais assez, par des mots ou des petits cadeaux). Merci Belinda de nous fédérer sur de telles valeurs !

Je ne nommerai pas les autres : elles se reconnaîtront. Je vous embrasse toutes très fort, mes coupines, mes Chouettes, mes amies, mes refuges !